100e anniversaire

La fête du 100e anniversaire, qui fut aussi la première cérémonie commémorative en l'honneur de César Ritz, s'est tenue le 24 août 1952 dans son village d'origine Niederwald. L'organisation ayant été rendue difficile pour des questions de dates, les festivités ont malheureusement eu lieu avec 2 ans de retard. Marie-Louise Ritz a reçu les hôtes non pas dans le somptueux Ritz au bord de la Seine, mais bel et bien dans un pâturage de Niederwald, sur les rives du Rhône.

L'ARRIVÉE

Par son expérience passée, Marie-Louise Ritz était habituée à recevoir les grands noms de l'époque. Pour l'occasion, elle s'est transformée en hôtesse de paysans de montagne. Bien avant que Marie-Louise n'arrive dans le village avec ses invités, des chants résonnaient déjà en son honneur. Dans un joyeux panache de couleurs, les costumes traditionnels de Niederwald se mélangent aux complets dernière mode. La veuve reçoit les visiteurs venus de loin ou des alentours dans la maison paternelle de César Ritz, une ancienne bâtisse en bois noircie par le soleil et se trouvant sur le haut du village. Le Dr J. Escher, Conseiller fédéral à l'époque, est un des premiers à arriver. Vers midi, le magistrat conduit sa célèbre hôtesse avec précaution jusqu'à la place du village, où une raclette sera servie un peu plus tard. Marie-Louise Ritz est accompagnée de son fils Charles, qui a toujours fait preuve d'un grand attachement envers le village natal de son père.

LA FÊTE

Lors de son discours d'ouverture, Franz Wirthner, président de commune à l'époque, remercie toutes les personnes pour leur présence à Niederwald et pour la reconnaissance qu'ils montrent envers César Ritz. Charles Ritz, directeur de longue date du Ritz à Paris et pêcheur à la mouche de classe mondiale, ne souhaitait en aucun cas laissé passé l'opportunité d'adresser ses remerciements à tous les hôtes au nom de la famille Ritz. Après son allocution, c'est le Conseiller fédéral Escher qui ne manque pas d'adresser ses voeux au fils de César Ritz. Le début des festivités a été marqué par l'inauguration sur la place du village de la nouvelle fontaine offerte par Marie-Louise Ritz. La plaque commémorative devant célébrer la mémoire de César Ritz a également été inaugurée à cette occasion. Celle-ci avait été préalablement placée sur l'imposante fontaine, pour être ensuite déplacée dans la salle communale où elle peut être admirée jusqu'à ce jour.

IMPRESSIONS

Marie-Louise Ritz et son fils Charles ont été chaleureusement salués par tous les participants. Chacun souhaitait serrer la main de ces personnes aisées et malgré tout originaires de Niederwald. Le Dr Franz Seiler des hôtels Seiler accompagné de son épouse et Monsieur Siegfried Bittel, directeur de la centrale suisse du tourisme suisse à l'époque, ont également été reçus pour la cérémonie. Les jeunes de Niederwald avaient préparé un petit cadeau pour la famille Ritz de Paris. Ils ont présenté une petite pièce de théâtre sur la jeunesse, mise en scène par Sœur Marie-Gebhard Arnold: «Ein Cäsar kann doch nicht beim Kuhhirt bleiben!» (Un César n'est pas fait pour rester à l'alpage!). Un portrait a été accroché sur la place du village, en mémoire de César Ritz.

UN ÉVÉNEMENT INOUBLIABLE

Sur le chemin menant à la maison natale de César Ritz, les convives échangent des histoires du passé et apprécient la beauté préservée du village de Niederwald. Lors de la visite de la maison, Charles Ritz s'est montré fort étonné en voyant la date sculptée au plafond. Marie-Louise Ritz a posé des questions sur la construction de la bâtisse et s'est montrée ravie en constatant l'état de préservation du fourneau en pierre ollaire daté de 1778. Celui-ci avait été construit par le père, le grand-père et deux oncles de César Ritz. La journée fut magnifique. Exceptionnellement, de nombreuses personnalités du monde entier se sont retrouvées à Niederwald pour célébrer ensemble la mémoire de César Ritz. Des centaines de personnes ont participé à la fête et en ont profité pour connaître de plus près la famille Ritz. Marie-Louise Ritz, qui a toujours côtoyé des personnes riches, aisées et distinguées, qui a toujours vécu dans le luxe et qui était connue dans le monde entier pour être l'épouse de César Ritz, a su garder dans son coeur un sentiment d'amitié et un attachement envers sa famille.

E-Mail